Accueil ECONOMIE BLIDA : LE REGLEMENT DU PROBLEME DU FONCIER VA (...)
ECONOMIE

BLIDA : LE REGLEMENT DU PROBLEME DU FONCIER VA CONTRIBUER A LA CREATION DE L’EMPLOI

7/09 10h29

BLIDA- Le règlement du problème du foncier va contribuer, à l’avenir, à la création de postes d’emplois à Blida, voire même dans les wilayas voisines, a affirmé, mercredi, le président de la Chambre d’industrie et du commerce de la wilaya, Riadh Amour.

Intervenant au Conseil de l’exécutif de la wilaya consacré à l’investissement, M Amour a soutenu que la région accuse un déficit énorme en foncier industriel, assurant que le règlement de ce problème va contribuer à la création de postes de travail au profit des jeunes de la wilaya, et même ceux de wilayas voisines.

Les investisseurs dans la wilaya font, également, face à de multiples lourdeurs bureaucratiques en matière d’obtention du foncier, a-t-il ajouté, plaidant auprès des autorités locales, pour la mise au point d’une approche clarifiant leur vision future de l’économie locale.

Lui emboitant le pas, le président du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja, Kamel Moula a mis en exergue les énormes difficultés rencontrées par les investisseurs, tant pour lancer des projets ou élargir leurs activités, à cause du déficit en foncier, soulignant l’impératif, pour la direction de l’industrie et des mines , d’ accorder une priorité absolue au règlement de ce problème, en étudiant les demandes d’investissement au cas par cas, notamment.

Au titre des solutions proposées à ce problème, le wali de Blida, Mustapha Layadhi , a annoncé l’installation d’une commission chargée de l’investissement, dont la présidence sera assurée par le directeur de l’industrie et des mines et le secrétaire général de la wilaya, avec pour mission l’examen de la situation de l’investissement à Blida, en coordination avec tous les secteurs concernés ( les domaines, l’urbanisme, le cadastre) et les présidents des daïras et des communes.

L’autre mission assignée à cette commission est de déterminer le type d’activités demandées dans la wilaya, parallèlement au foncier destiné à l’investissement, outre l’examen des permis de construction, entre autres. Selon l’exposé présenté en marge de cette rencontre, la wilaya de Blida compte trois (3) zones industrielles et six (6) zones d’activités, englobant en tout pas moins de 10.573 entreprises en tous genres.

Elle a, en outre, enregistré l’introduction de 1.983 demandes d’investissement, pour un montant global de 1.250 milliards de da, susceptibles de générer 113.640 emplois. Cependant l’agrément de ces demandes d’investissement nécessite la disponibilité d’un foncier global de 1.767 ha.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : OPERATION DE NETTOYAGE A TRAVERS UNE TRENTAINE DE COMMUNES ...Lire la suite
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
VIDEO