Accueil ECONOMIE COMMERCE BOUMERDES : UNE POISSONNERIE AVANT LA FIN DE L’ANNEE AU (...)
COMMERCE

BOUMERDES : UNE POISSONNERIE AVANT LA FIN DE L’ANNEE AU PORT DE CAP DIJNET

31/05 16h02

BOUMERDES- La poissonnerie, en réalisation au port de Cap Dijnet (à l’Est de Boumerdes), a enregistré dernièrement une accélération dans ses travaux en vue de sa réception avant la fin de l’année en cours, a-t-on appris mercredi du directeur de la pêche et de l’aquaculture de la wilaya.

Inscrit au titre du quinquennat 2010-2014, le projet du port de Cap Djinet, dont le taux de réalisation est "avancé", selon Kadri Cherif, est implanté sur une assiette de près de 300 M2, a proximité de la poissonnerie de détail, activant depuis des années en dehors du périmètre du port.

Selon ses études techniques, cette future halle aux poissons, dotée d’une enveloppe financière pour sa construction de 40 millions de dinars, renfermera diverses commodités, dont des unités de conservation (chambre froide) et de production de glace, des espaces destinés à l’exposition et à la vente des produits halieutiques, ainsi que des bureaux pour l’administration et pour un médecin vétérinaire, entre autres.

Outre l’organisation du marché, en termes d’offres et de demande, et la réduction de la spéculation entourant les produits de la mer, cette poissonnerie devrait aussi contribuer à la collecte de statistiques relatives aux espèces halieutiques, à la production, à la commercialisation et aux quantités stockées.

A noter que le port de Zemmouri El Bahri, un autre port d’importance de la wilaya, avait aussi bénéficié, en 2011, d’un projet similaire, au titre d’un programme national portant réalisation d’un nombre de halles aux poissons à l’échelle nationale. Mais ce projet n’est, à ce jour, que partiellement exploité, pour des raisons liées à un retard dans son équipement, outre des problèmes organisationnels et d’autres ayant un lien avec les pêcheurs, selon la direction du secteur.

D’une longueur de près d’une centaine de kilomètres, le littoral de Boumerdes compte neuf (9) plages d’échouage et trois (3) ports de pêche principaux (Zemmouri El Bahri, Dellys et Cap Djinet) abritant une flottille globale de plus de 400 embarcations. Le secteur emploie plus de 4000 pêcheurs et artisans.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : OPERATION DE NETTOYAGE A TRAVERS UNE TRENTAINE DE COMMUNES ...Lire la suite
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
VIDEO