Accueil ACTUALITES LOCALES TIZI OUZOU : FESTIVAL DE LA POTERIE A MAATKAS
LOCALES

TIZI OUZOU : FESTIVAL DE LA POTERIE A MAATKAS

26/06 18h15

TIZI-OUZOU - Un festival de la poterie est organisé depuis lundi dans la localité de Maatkas, située à une vingtaine de kilomètres au Sud-ouest de Tizi-Ouzou.

L’ouverture du festival, donnée en présence des autorités locales, dont les directeurs du Tourisme et de l’artisanat et de la Culture, a été marquée par une démonstration de cuisson de poterie. Une cérémonie symbolique durant laquelle une vielle dame a expliqué à des fillettes comment s’effectue la cuisson de la poterie.

Dans un atelier de fabrication de poterie, selon la méthode dite "colombin", un procédé très ancien encore observé par les potières de la wilaya de Tizi-Ouzou, de vieilles potières apprennent à des enfants ce métier, dont l’apanage est avant tout féminin dans la wilaya.

Dans son allocution, le directeur local de la Culture, M. Ould Ali El Hadi, a souligné que ce festival est "un espace d’échange d’expériences entre les artisans et de préservation de notre patrimoine culturel".

L’artisanat en général et la poterie en particulier "représentent un levier de développement important pour les zones de montagne", a-t-il ajouté.

Cet événement culturel, qui est à sa troisième édition, a rassemblé 130 artisans bijoutiers, tapissiers et vanniers représentant 13 wilayas, dont Tizi-Ouzou. Les potiers sont au nombre de 67 qui exposent et proposent à la vente leurs produits.

Le festival est également un espace commercial qui permet aux visiteurs d’acheter des poteries faites selon un procédé ancestral transmis de mère en fille à travers plusieurs générations.

Les potières, rencontrées sur place, déplorent l’absence de relève parmi les jeunes filles qui "rechignent à la besogne, le métier de potier étant très épuisant", indique-t-on.

La difficulté de commercialisation des poteries est aussi un autre facteur dissuasif. A ce propos, une potière, Fadhma, explique que "les jeunes femmes préfèrent, aujourd’hui acheter des ustensiles plutôt que de les fabriquer".

La manifestation se poursuivra jusqu’au premier juillet prochain. Une occasion pour certains de faire des emplettes et d’acheter la fameuse marmite en terre cuite devenue incontournable depuis quelques années pour la préparation de la chorba du Ramadhan.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : 249 PROJETS D’INVESTISSEMENT AGREES PAR LE CALPIREF ...Lire la suite
  • TIZI-OUZOU : MARCHE D’ENSEIGNANTS UNIVERSITAIRES...Lire la suite
  • MEDEA : PERTURBATIONS SUR DES TRONÇONS DE LA ROUTE NATIONALE N°01...Lire la suite
  • CHUTE DES PREMIERES NEIGES SUR L’ATLAS BLIDEEN...Lire la suite
  • AIN DEFLA : 56 000 QX DE SEMENCES DISTRIBUES AUX AGRICULTEURS...Lire la suite
VIDEO